charges

x1

x2



x4

x5

x7

x8

x14
 [Préface originale]

La Caricature et les Caricaturistes


    On a dit des peintres de portrait : "Ce sont des gens qui voient mieux que les autres" rien de plus exact; ils fouillent l'âme de leur modèle et nous la livrent; les caricaturistes, eux, s'attachent surtout aux apparences extérieures.

    Tels ces artistes primitifs qui, avec un bâton de graphite ou un morceau d'ocre, ont tracé, aux murs des cavernes millénaires, l'image d'une faune pittoresque, avec un simple crayon, les caricaturistes nous ont légué toute une faune humaine qui nous restitue souvent le sens d'une époque.

    Pourrait on bien connaître la Monarchie de Juillet sans les charges de Daumier sur la bourgeoisie censitaire et parlementaire; les fastes du Second Empire sans les lithographies de Gavarni, avec ses chicards et ses lorettes ?

    La République des Panamistes nous serait elle aussi familière si "leurs figures" n'avaient été immortalisées par les âpres dessins de Forain ?

    Quand on voudra mesurer la distance qui sépare le Tout-Paris de 1900 du Paris moderne, envahi par le Nouveau Monde, ne faudra t'il pas feuilleter les albums de Sem ?

    Et puisque le nom du célèbre dessinateur vient sous ma plume, me sera t'il permis de rappeler qu'il débuta, voici quarante ans, en traçant la silhouette de quelques Périgourdins notoires.

    Temps déjà lointain où il y avait une société, où on se reconnaissait sur le cours, au théatre, sur le champs de course, où on attelait encore à quatre et où on valsait à trois temps !

    Périgueux aussi a évolué; on y vit sous le règne des 5 C.V., du cinéma, de la radio, du jazz-band et du Charleston.

    Mais il y a toujours des types immuables : des avocats qui s'agitent devant des juges somnolents, des médecins solennels, des officiers au torse cambré, des rentiers inquiets et des snobs qui regardent..... si on les regarde.

    Ce sont les modèles dont Pierre de Lestrade a noté les allures et les tics avec un talent fait d'observation aigüe et de verve mordante.

    Que risque t'il ?

    Les victimes des caricaturistes, semblables à la femme de Sganarelle, ne se plaignent pas d'ètre bafouées...pourvu qu'elles soient du groupe auquel le dessinateur va conférer la notoriété.

    Elles essaient de se consoler en regardant la silhouette du voisin.

A. de L.  

Notes sur cette élégante préface:

- Elle fait référence aux célébres caricaturistes Honoré Daumier, Sulpice-Guillaume Chevalier dit Paul Gavarni, Jean-Louis Forain, Georges Goursat dit Sem

- Le titre  de la préface est aussi celui d'un ouvrage de 1901 sur Daumier, Gavarni, Töpfer, Monnier, Decamps, Granville, Traviès, Giraud, Cham, Grévin, Petit, André Gill, Baric, Draner, Henriot, Forain, Willette, Léandre, Caran d'Ache, Steinlen, Robida, Bac, Guillaume, Mars, Crafty, Léonnec, Sahib, Somm, Louis Morin  version en ligne

- On peut aussi ajouter le nom du peintre et caricaturiste périgourdin Lucien de Maleville (1881-1964)

- L'auteur "A. de L." a préféré rester anonyme


x3 x6 x10 

x9 x12

x13

x11 x15